Top articles

  • La pédagogie, les profs et moi

    13 février 2021 ( #Humeurs )

    J’ai presque une vénération pour la pédagogie. Un vrai bon prof, on en a tous connu un dans notre vie. Il ou elle l’a changée indéniablement. De mon temps, c’était l’instituteur qui guidait les premières orientations scolaires d’un enfant, en conseillant...

  • AULCIE (film Israel 2019)

    02 février 2021 ( #cinéma )

    Voilà un film que j’ai failli ne pas voir ! J’avais des préjugés, non pas sur le personnage, mais sur le thème. Les sports, c’est pas mon fort, je n’y connais rien et globalement je n’arrive pas à m’y intéresser. Et il s’agit du destin d’un basketteur...

  • Those who remained (film Hongrie 2019)

    27 janvier 2021 ( #cinéma )

    Ce film est bouleversant. J’avais les larmes aux yeux presque tout le temps. Pourtant, il n'y a aucune exhibition, aucun épanchement, aucune hystérisation, rien n’est vraiment dit, tout est suggéré avec une pudeur incroyable, une retenue magnifique, une...

  • Man on the bus (film Australie 2020)

    25 janvier 2021 ( #cinéma )

    C’est une histoire stupéfiante qui nous est livrée dans cet excellent reportage. Eve Ash, une réalisatrice australienne entreprend une large enquête sur l’histoire de ses parents. Tout commence …très tôt quand la réalisatrice prend conscience qu’elle...

  • SUBLET (film Israel 2020)

    20 janvier 2021 ( #cinéma )

    J’ai vu hier avec grand plaisir un film israélien d’un très grand réalisateur. Eh oui, les salles ne sont pas ouvertes, le cinéma est globalement sinistré, mais nous avons la chance de pouvoir un peu sortir de la dépression où ce f..g virus nous plonge,...

  • Ils sont responsables, nous sommes coupables

    11 janvier 2021 ( #Humeurs )

    Lorsque la peste noire a décimé l’Europe en 1348, des Flamands se sont fouetté le dos pour expier leurs fautes qui avaient, selon eux, amené l’épidémie. Depuis le début de la « guerre », nos gouvernants ne font pas autre chose : c’est la faute, la très...

  • 2020: Une année positive?

    31 décembre 2020 ( #Humeurs )

    Il est d’usage de faire des bilans en fin d’année, et je l’ai maintes fois fait dans ces posts. Mais, en cette fin d’année particulière, alors que nous sommes encore sous couvre-feu, que l’Absurdistan triomphe, qu'on nous promet des « tours de vis » sans...

  • 2020: Chloé rentre à l'école

    17 décembre 2020 ( #Humeurs )

    "On a fait une jolie tresse dans mes cheveux. Mon cartable rouge, il s’accroche dans le dos et j’ai beaucoup de place dedans. Il peut aussi rouler. Maman m’a dit qu’il était trop grand pour moi et qu’il ne fallait pas qu’il soit trop lourd. C’est pour...

  • Yoga (Emmanuel Carrère, 2020 ed Babelio)

    14 décembre 2020 ( #Litterature )

    Il ne fait pas bon avoir des différends avec sa femme quand on écrit un livre qui concerne sa propre vie ! Je dis ça en faisant la part des choses : un écrivain peut se raconter mais c’est toujours un récit, et comme dans tout récit, il y a place pour...

  • Larry et moi (Denis Robert 2020 ed Massot)

    11 décembre 2020 ( #Litterature )

    Pour Denis Robert j’ai une vraie admiration. C’est un journaliste qui n’a pas peur et qui travaille énormément, deux qualités qu’on ne retrouve guère aujourd’hui dans la presse qu’elle soit écrite, ou pire encore, télévisée ! On ne voit, entend et lit...

  • Les gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde (De Villiers 2020)

    02 décembre 2020 ( #Litterature )

    Honnêtement, je n’ai rien de commun avec cet homme politique. Mes idées, mes engagements, mes sensibilités et mes origines m’ont toujours tenue à l’écart des orientations de ce politicien. Je n’ai jamais bien compris non plus comment il pouvait représenter...

  • Traumas

    22 novembre 2020 ( #Humeurs )

    Elle avait des yeux verts comme des cailloux, mais un peu troubles, des yeux de forêts, de fonds marins, des yeux comme des pierres. Elle était fatiguée. Mais il fallait tenir. Fatiguée de tenir, envie de lâcher, elle ne pouvait plus s’appuyer sur lui...

  • Sur la piste des éléphants blancs (3)

    21 novembre 2020 ( #Humeurs )

    Connaissez-vous Gourbangouly Berdimouhamedov ? Il a défrayé la chronique il y a quelques jours, même si cela a pu vous échapper au milieu de cette actualité si chargée. Donc, ce personnage a inauguré, il y a une semaine, une statue géante, dorée, de 6...

  • Rester en vie (Matt Haigh 2018)

    09 août 2021 ( #Litterature )

    Voilà un récit qui change de ce que je lis habituellement. Matt Haigh est un romancier de 46 ans et ce récit est celui de sa traversée d’une maladie terrible (et non contagieuse, celle-là) :la dépression. C'était pour lui il y a 20 ans! Le livre se lit...

  • Sur la piste des éléphants blancs (2)

    13 novembre 2020 ( #Humeurs )

    Il est temps que je vous présente un de mes éléphants blancs préférés. Ce n’est ni un aéroport, ni un stade, mais un pont. Le pont de l’île Rousski, près de Vladivostok. Vladivostok ! Une de ces villes mythiques, qui m’avait fait rêver dans mon enfance,...

  • Sur la piste des éléphants blancs (1)

    11 novembre 2020 ( #Humeurs )

    Notre époque s’intéresse enfin aux espèces en voie de disparition, et cherche même à les faire réapparaître et se développer à nouveau. C’est le cas des loups en France, que j’ai déjà évoqués dans cette chronique et que j’évoquerai à nouveau car l’extension...

  • Paris Mille Vies (Laurent Gaudé, Ed Actes Sud, 2020)

    08 novembre 2020 ( #Litterature )

    Le livre s’ouvre sur une rencontre somnambulique avec un clochard, un homme à demi éveillé, à peine cohérent, qui profère des imprécations, et que croise le narrateur à sa sortie du train Gare Montparnasse. Le narrateur décide de suivre la marche hésitante...

  • Mon père et ma mère Aharon Applefeld (Ed de L'olivier-2020)

    21 octobre 2020 ( #Litterature )

    Je vous ai déjà fait partager ma découverte de l’immense talent de Aharon Applefeld, ce grand écrivain israélien décédé début 2018 et dont l’œuvre évoque, sous beaucoup d’aspects, la tragédie de la Shoah en Europe Centrale. (« Shoah et au-delà. La résilience...

  • Iphigénie (théâtre Ateliers Berthier, Paris)

    04 octobre 2020 ( #Théatre )

    La mer est d’huile en ce petit matin rose et argent. Les bateaux des grecs sont appareillés, les soldats venus de toutes les provinces, attendent au port. Depuis des mois, pas un souffle de vent. Tout est arrêté. Rien ne bouge, sauf les oiseaux qui traversent...

  • Wuhan, ville close (Fang Fang , Ed Stock, 2020)

    02 octobre 2020 ( #Litterature )

    C’est le journal de bord d’une romancière reconnue en Chine, pas spécialement remuante ni même opposante, mais qui, dès le début du confinement de sa ville, a voulu témoigner pour que les générations futures sachent et surtout n’oublient pas. Elle l’a...

  • Coronation (film 2020 Ai WEIWEI)

    01 octobre 2020 ( #cinéma )

    Un diable d’homme que cet artiste chinois, aujourd’hui exilé à Cambridge ! Il a réussi à réaliser un documentaire sur la crise du coronavirus de janvier à avril 2020, sans y mettre les pieds (il aurait été jeté en prison immédiatement) , mais en se servant...

  • Un conte de Noël (théâtre G.Philipe à Saint Denis)

    27 septembre 2020 ( #Théatre )

    Julie Deliquet, connue pour sa mise en scène de « Fanny et Alexandre » à la Comédie Française, a été nommée directrice du théâtre Gérard Philipe en mars, début du confinement. Or, elle avait déjà fait représenter aux Ateliers Berthier à Paris, mais aussi...

  • Le laboureur de Bohème (théâtre de poche)

    14 septembre 2020 ( #Théatre )

    C’est du fin fond des âges que nous parvient ce texte, qui résonne particulièrement juste en ces temps épidémiques. Ecrit en 1401, par un auteur nommé Johannes von Tepl, auteur dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est qu’il était juriste, « allemand...

  • L'abus

    30 novembre 2020 ( #Humeurs )

    Il n’était pourtant pas vieux, ni atteint de co-morbidités, comme ils disent maintenant, ce qui veut dire vieux sans le mot. Il avait la cinquantaine. C’est vrai, dans certains pays, c’est vieux. Mais pas ici, pas encore. Heureusement parce qu’ici, «...

  • Mademoiselle Else (Théâtre de poche, texte A SCHNITZLER)

    13 septembre 2020 ( #Théatre )

    D’abord il y a l’excitation : retourner au théâtre après 6 mois d’abstinence, c’est juste un délice, un plaisir à savourer lentement, avant, pendant, après.. Et le théâtre, c’est le théâtre de poche à Montparnasse, le quartier le plus cool peut être de...

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 > >>