La Révolution (théâtre de poche)

Publié le par CERISETTE

La Révolution (théâtre de poche)

C’est aussi pour donner encore plus de visibilité au Théâtre de Poche que j’écris cette recension.

« La Révolution », c’est une performance d’un bon comédien Maxime D’aboville ( Prix Molière 2015 du comédien dans un spectacle de théâtre privé pour The Servant) mettant en scène plusieurs textes d’auteurs célèbres comme Victor Hugo, Michelet, Lamartine, Dumas.

Déjà il avait publié (et interprété) plusieurs ouvrages puisant dans les ressources des grands auteurs pour donner des leçons d’histoire de France.

Maxime d’Aboville a un nom prestigieux. Issu d’une longue lignée de la noblesse française, il compte des ancêtres qui se sont illustrés dans de nombreuses guerres et qui en ont été récompensés. Un des généraux de la famille a même son nom gravé sur l’Arc de Triomphe !

Le nom est aussi connu dans le sport, notamment la navigation, où un de ses oncles (Gérard D’Aboville) a accompli l’exploit de traverser l’Océan Pacifique, à la rame et en solitaire.

Est-ce pour ces raisons qu’il a choisi de nous montrer les débordements et les horreurs sanglantes d’un épisode de l’Histoire de France, trop romantisé dans les mémoires collectives ?

La Révolution, c’était beaucoup de morts, beaucoup de cruauté, beaucoup d’injustices et de sadisme.

Bien sûr, il y a eu aussi les progrès sociaux, l’avancée des droits, un début d’organisation de la laïcité. Mais les textes choisis par Maxime d’Aboville mettent surtout l’accent sur la sauvagerie et la férocité des différents acteurs. Les deux aspects de la réalité sont concomitants, c’est bien le problème.

Avoir guillotiné Danton, l’ami du Peuple et Marie-Antoinette, tous les civils femmes et enfants vendéens, et beaucoup de belles figures idéalistes qui avaient conduit la Révolution, est, il est vrai, révélateur d’une brutalité dont il serait bon de se souvenir de temps en temps. C’était…il y a deux siècles et demi, c’était hier.

J’ai eu beaucoup de plaisir à entendre ces beaux textes, cette langue merveilleuse qui reprend vie dans le souffle d’un très bon acteur. Au demeurant le théâtre de poche est un lieu très sympa où la programmation est toujours de très bonne qualité. Je recommande vivement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article