Noura rêve (Film Tunisie 2019)

Publié le par CERISETTE

Noura rêve (Film Tunisie 2019)

Ah ! voilà bien longtemps que je n’avais pas vu un film à la fois bien construit, bien écrit, et bien réalisé avec des images parfaites !

Un vrai plaisir de cinéphile, réalisé par une femme Hinde BOUJEMAA.

Nous sommes en Tunisie, Noura travaille dans la blanchisserie d’un hôpital. Il faut bien qu’elle assure avec ses trois enfants et un mari en prison pour la énième fois. Mais elle a un secret : elle est amoureuse d’un autre homme et voudrait bien divorcer de son délinquant de mari.

Elle a demandé le divorce, seule, ce qui est possible selon la loi, à condition d’indemniser celui des deux époux « lésé ». Je ne sais pas si cette disposition est, ou non, favorable aux femmes, mais c’est en tous les cas, possible. Car la loi, en revanche, punit sévèrement l’adultère. On encourt ainsi 5 ans de prison.

Noura n’a plus qu’une semaine à attendre le prononcé de son jugement de divorce. Tout irait bien si le mari, bénéficiant d’une grâce (c’est ce qui est dit dans le film, mais on voit aussi apparaitre la figure peu romantique du flic corrompu, un élément non négligeable de la société tunisienne, qui a pu jouer son rôle dans cette libération), si le mari donc, ne réussissait à sortir miraculeusement de sa prison, avant la fin de cette fameuse semaine.

Tout s’accélère et le mari jaloux va vite découvrir l’infidélité et la faire payer très cher !

Le jeu des acteurs est très juste, très réaliste et, comme ils sont souvent filmés en gros plans, extrêmement précis.

L’actrice principale est une star tunisienne, vivant en Egypte. Elle est à la fois belle (elle a été mannequin), talentueuse (elle a fait des études d’avocate et joue dans de nombreux films), et généreuse (elle s’est engagée dans de nombreuses causes humanitaires et elle a participé au mouvement The Uprising of Women in the Arab World (Le soulèvement des femmes dans le monde arabe) qui promeut l'égalité des genres et appelle à accorder la liberté, l'indépendance et la sécurité aux femmes arabes).

Les couleurs sont magnifiques, les plans sont découpés au millimètre, les atmosphères sont complètement ajustées à la progression de l’intrigue. C’est un thriller psychologique remarquable.

Bref, je considère ce film comme un chef d’œuvre que j’engage vivement à aller voir.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article