Vous avez dit complot?

Publié le par CERISETTE

Vous avez dit complot?

Un récent documentaire en ligne vient d’être jugé par des médias, unanimes sur ce coup, comme complotiste, et pour ce motif, voué aux gémonies sans d’ailleurs que ceux qui ont crié au loup se soient astreints à donner des contre preuves et ni même à regarder le film jusqu’au bout. Certains ont trouvé, dès les premières minutes, qu’il fallait à tout prix condamner ce film sans le voir.  La violence des attaques a toutefois mis en évidence la justesse du point d’entrée, qui a certainement frappé là où ça fait mal.

Je ne vais pas détailler ici ce qui constitue un complot, dans ce film comme ailleurs, ni même me lancer dans l’historique des théories du complot. Je pense que tout le monde se souvient des Illuminati qui, bien qu’ayant été mus par de bonnes idées humanistes (celles des Lumières françaises d’où leur nom) et bien qu’ayant été très rapidement interdits (sous des prétextes fallacieux), se retrouvent à l’origine d’un tas de fantasmes au point de générer toutes les théories conspirationnistes des siècles suivants. Au fond les vrais Illuminati ne sont guère responsables de toutes les machinations qu’on leur a attribuées comme puisqu’ils n’ont existé que trop peu de temps.  

Je vais reprendre un proverbe chinois : « Il est difficile d’attraper un chat noir dans une pièce sombre… surtout lorsqu’il n’y est pas ».

Car pour discréditer quelqu’un ou quelque chose, il suffit aujourd’hui de l’accuser de complotisme, de conspirationnisme, de négationnisme, d’obscurantisme etc….Un professeur reconnu internationalement peut ainsi être, du jour au lendemain, traité de charlatan (voilà encore une des facettes du complotisme) ; Un autre sera traité de « rassuriste », un comble quand on pense que les théories du complot semblent au contraire jouer sur des peurs irrationnelles ! ; Un grand philosophe qui crée un journal est taxé d’extrême droitisme (encore un autre versant du complotisme), un avocat sera immédiatement discrédité s’il fraye, ô horreur, avec les Gilets jaunes (le Giletjaunisme, une facette supplémentaire du « complotisme ») . Bref, il semble bien que tous les avis divergents, les opinions qui s’opposent, ou qui n’adhèrent pas à la doxa, deviennent illico presto des complotismes. Il n’y aurait pas un peu d’abus par hasard ?

Car s’il existe bien des vrais complotistes (encore qu’à mon avis, il faudrait  montrer leur intérêt pour agir car un complot suppose un dessein, un but, un projet), s’il existe bien des théories du complot (les théories ne sont pas forcément le fait de complotistes) , il existe aussi, du moins je l’espère, des opposants véritables qui devraient normalement avoir le droit de débattre en toute liberté.

Et ce n’est pas certain que ceux qui accusent autrui d’adhérer à ces théories, péché mortel de l’intelligence, soient eux-mêmes exempts de toute idée complotiste ou d’intentions malveillantes.

Voilà quelques arguments développés par ces gens-là, bien nés, bien éduqués et certains d’être dans le vrai :

  • Les complotistes jouent sur l’émotion. Tandis que les autres sont « raisonnables ». Et peu importe si les détenteurs de la raison nous assènent des vérités qu’ils contredisent sans sourciller l’instant d’après, comme par exemple celle qui veut que le masque ne soit pas utile voire nuisible en période aigue de pandémie, puis devienne obligatoire y compris à l’air libre !!
  • Les complotistes sont paranoiaques. Ils voient le mal partout. Tandis que ceux qui prennent les décisions qui nous privent de liberté sont toujours animés de bonnes intentions. Il n’y a pas de violences policières disait un policier, malgré les évidences.
  • Les complotistes sont adeptes des amalgames tandis que les autres savent distinguer ce qui est objectif de ce qui ne l’est pas. Tant pis si on met dans le même sac une vraie critique qu’elle soit scientifique, technique, sociale ou politique avec les théories hurluberlues des platistes (ceux qui croient que la terre est plate vs des théories scientifiques qui s’affrontent à juste titre).

Personnellement, il me semble qu’il y a, dans ce mépris souverain pour tout ce qui viendrait du peuple (le populisme est devenu un gros mot), un vieux ressort bien connu des classes dominantes qui exploitent sans vergogne et jusqu’à la corde, ce dédain (insupportable ) de la « MASSE », par définition veule et inculte.

C’est si facile de trouver que les Gilets Jaunes sont illettrés (compte tenu des fautes d’orthographe qu’ils commettent), c’est si simple de les trouver abêtis, incapables de s’organiser, bref incapables tout court (« ceux qui ne sont rien » disait un monsieur pourtant chargé de guider notre destin à tous). Et bien soit ! Admettons qu’ils soient illettrés, ça n’interroge personne sur le rôle de l’école par hasard? Admettons qu’ils soient peu rationnels et tentés par des théories du complot. Qui faudrait il incriminer, à votre avis ? Récemment un scientifique a diagnostiqué, dans un élan philanthrope (certainement) que le complotisme était une sorte « d’hyper rationalité appliquée à un environnement très restreint ». Autrement dit, ceux qui vivent dans un univers mental ratatiné, essaient de comprendre et se saisissent de n’importe quelle explication qui viendrait donner un sens à leur misérable existence et à quoi ils attribueraient la cause unique de leurs malheurs.

Que de mépris dans ce brillant éclairage ! Car comment s’étonner que l’être humain, réduit dans ses libertés, dans son intelligence du monde, dans ses capacités de se développer, cherche par tous les moyens à se « représenter » le pourquoi de ce qui lui arrive ?

Et qu’y a-t-il de pervers à voir la réalité en face ? Les classes dominantes n’ont, bien entendu, aucune intention de veiller au bien être des moins bien lotis. Au contraire, ces classes-là ont bien montré qu’elles « complotent » véritablement à satisfaire leurs propres intérêts, sans souci du pauvre monde. Il n’y a qu’à voir dans l’actualité récente, l’actionnaire principal de Pfizer, qui, bien que travaillant à la meilleure santé de l’univers, a réussi à empocher en un jour plusieurs millions issus de son délit d’initié sur l’annonce du vaccin. Pour voir où se trouve le complot, il faut, comme d’habitude suivre la piste de l’argent. Les Gilets Jaunes n’ont « gagné » que des yeux crevés et des membres mutilés, je ne vois pas qu’ils se soient bien enrichis. De même les scientifiques qui contestent la gestion de la crise sanitaire et qui promeuvent d’autre solutions médicamenteuses ne sont pas ceux qui empochent des sommes pharamineuses des labos, comme c’est le cas pour des collègues moins scrupuleux mais qui eux, se trouvent « du bon côté » et ont droit de cité dans les medias.

N’y a-t-il donc aucun plan pour s’assurer de la docilité des opprimés, les priver des droits d’expression et même de l’accès à l’information ? je renvoie ceux qui ne sont pas paranoiaques aux lois suivantes, très récemment adoptées ou en cours : Loi sur le secret des Affaires détournée de son objectif pour opposer une fin de non-recevoir à une demande d’un journal sur les commandes de masques, Loi anti-casseurs retoquée par le Conseil Constitutionnel dans sa disposition visant à interdire le droit de manifester pour certains, Loi Avia également retoquée car permettant de se passer de la justice pour limiter la liberté d’expression, Loi en cours sur la Sécurité Globale visant à interdire de prendre des photos de la police en action, critiquée par l’ONU et par la défenseure des droits.

Le discours anti complotiste actuel vise à disqualifier toute pensée critique dans la mesure où elle viendrait des faibles, du peuple ou de tout autre voix qui n’irait pas dans le sens voulu par ceux qui veulent avant tout « maintenir l’ordre », ordre qui leur profite entièrement.  Et cela ne me conduit pas à douter de la rotondité de la terre, qui est une croyance d'un autre registre.

 

Publié dans Humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Franck Collomb-Gris 24/11/2020 11:11

Bonjour, très intéressant merci, je vous lis depuis quelques temps et je voulais réagir à ce post qui reflète bien ce que je ressens aussi, j'ai lu un très bon article à ce sujet "les complotistes ? des amoureux de la vérité qui se trompe de mensonge" je voulais vous l'envoyer mais c'est un document en pièce jointe, photo d'un article, je n'ai pas trouvé votre mail. Pour moi, les "complotistes" posent de bonnes questions mais ce qu'ils critiquent majoritairement n'est-ce pas surtout le projet de société néo-libérale ? le mode de représentation aujourd'hui à bout de souffle ? Bien à vous,

CERISETTE 24/11/2020 15:07

merci de votre retour , je vous adresse mon mail par boite mail tout de suite