There are plenty of fish in the sea

Publié le par CERISETTE

 There are plenty of fish in the sea

(Ce post est une fiction)

A la cafeteria    

  • « -  Classe, ta robe !
  •  …....
  •  Coupe parfaite, couleur, stylée, j’adore !
  • Merci, t’es dans la mode ?
  • Non, pourquoi ? 
  • En général, les mecs ne parlent pas comme toi.
  •  ?????
  • C’est plutôt : Tu m’piques les yeux tellement t’es belle ! tu vois un peu le genre?
  • Grave, même si j’le pense, j’suis pas mito à c’point !
  • C’est la drague qui veut ça, on s’fait chasser partout. C’est relou !
  • Non, pas moi, je te tchatche pas. J’ai remarqué ta robe, t’en mets souvent, j’t’avais déjà repérée dans le coin. Ça te va bien. Les meufs ne se baladent plus en robe même en été. Et t’es vachement swag avec la tienne. J’dis quand c’est cool.
  • T’as l’habitude de zoner par-là ? Qu’est-ce que tu fais ?
  • Comme toi, j’fais du sport.
  • Ok, j’y vais. Tchao »

 

Dans la boite :

« - Pas vrai c’est encore toi ?

  • Par contre, c'est un hasard,  j’t’avais jamais vue ici. Tu bois un verre ?
  • Yes, bien sûr.
  • Suis chaud pour deux shots de tequilla , t’es OK ? »

 

 

Dans la chambre :

  • Waouh t’es bien foutue comme meuf , tu sais ça?
  • Si ça t’ennuie pas, tu mets le préservatif illico.
  • Waouais, mais j’ai fait le test, j’ai rien.
  • J’suis saoule, d'accord, mais pas encore zinzin, mais c’est de quand ton test ?
  • Y a 3 mois
  • Fais voir ?
  • P’tain, j’ai pas l’papier dans ma poche !
  • Alors tu mets le présa tout de suite.
  • On s’est même pas embrassés !
  • Ca fait rien, mets le présa !

Dans la chambre , quatre heures du mat :

  •  T’es trop belle, c’est pour ça que j’y arrive pas !
  • Ok, on dort
  • Non, on boit un coup, en attendant.
  • Ok, mais moi je préfère les keums sauvages !
  • Je serai mieux en forme après,
  • Après quoi ?
  • Plus tard, quoi, tu comprends, tu me fais trop d’effet. C'est pour ça!

Dans le couloir, six heures et demie :

  • C’est toi Audrey qui fait tout ce boucan avec la serrure ? Eh Audrey, je’te parle, c’est moi, Isa, ta coloc, qu’est ce que tu fous avec la porte.
  • Heu, mademoiselle , ch’suis désolé , j’cherche la porte, je trouve pas…
  • Ha, j’suis à poil, elle est pas là Audrey ?
  • Elle dort, ta coloc, j’voulais pas la réveiller !
  • Mais quand même, j’suis toute nue, je pionçais à donf.
  • Je retourne dans la piaule, merci beaucoup de vous être dérangée.

 

Dans le couloir, huit heures et demie:

  • Waouh, je venais juste de me rendormir mais k’est ce que vous fichez ?
  • Rien, rien, j’arrive plus à ouvrir, Isa, j’ai pas les zieux d’aplomb.
  • Attends, je passe un TEE-shirt
  • Moi aussi je suis à poil ! Attends que je mette un top !
  • Monsieur, si vous voulez bien, la porte est maintenant débloquée.
  • Salut Audrey
  • Salut toi!
  • Ben dis donc, vous zavez pas tellement fait connaissance !
  • M’en parle pas mon Isa, ce mec est complétement ouf, il voulait partir en loucedé, pendant que je rêvais.
  • C’était bien au moins ?
  • Rien, que dalle, et c’est la troisième fois que ça m’arrive, le mec y pouvait pas, rien de rien, complètement mollusque, je suis frustrée pour le restant de mes jours.
  • Je pige pas ce qui leur arrive à tous, les keums sont devenus carrément impuissants.
  • Il était plutôt beau gosse, pour ce que j’en ai vu !
  • Ben beau gosse et schlag !
  • On retourne se coucher ?
  • Wouais. Faut que je sois en forme, je déjeune dans ma « belle-famille » ce midi.
  • Ah, c’est vrai, ben, il te reste quelques heures de tranquille alors.
  • Quand j'y pense, ce keum, il m'avait fait bonne impression et c'est pas souvent. J'l'avais rencontré au bar, je l’connaissais pas vraiment, c’était juste pour le fun, tu parles !
  • T’es pourtant top mignonne, Audrey !
  • Chuis dégoutée, Isa, quand je pense à tous ceux qui sont bloqués dans la friendzone, et voilà, il y en a un qui a  la chance de rentrer dans mon lit, et y sait rien faire ! Je les comprends pas les keums, y sont devenus complètement frigides ! C'est pourtant lui qui m'a allumée, j'y pensais même pas avant d'être saoule!
  • On s'en balek, finalement, non?
 There are plenty of fish in the sea

Publié dans Humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article