Notre part d'ange (bilan 2017 et essai Steven Pinker)

Publié le par CERISETTE

Notre part d'ange (bilan 2017 et essai Steven Pinker)

Comme l’année dernière (cf :J'ai regardé la neige dans la boule) je me lance dans une rétro à ma façon :

  1. Astrologie
  • 2017 était l’année du coq de feu.
  • Voilà ce qui était prévu (par internet):
  • 2017 est une année où les éléments Eau, terre et Bois sont manquants. Par conséquent, il y aura peu de place pour les caractéristiques ci-dessous : Eau : négociation, capacité de dialoguer, de prendre la parole et d’être entendu Bois : compassion, bienveillance, générosité. Terre : ancrage (points de repères, stabilité), sens collectif ou la capacité de voir plus large que son propre intérêt, durabilité (se projeter sur le long terme). L’absence de l’élément Terre va avoir pour conséquence d’aller dans toutes les directions, la dispersion, la perturbation.
  • L’année favorise ceux qui n’ont pas de compassion, pas d’états d’âme, qui vont se caler sur leur propre intérêt et ne seront pas ralentis par le malheur d’autrui, de même les personnes qui sont capables de résister à toute demande de négociation ou n’ont pas grand-chose à dire, et ceux qui n’ont pas peur de « faire mal ». (j’adore cette prédiction, elle me semble tellement évidente !!)

Mes commentaires :

Pas d’états d’âme :

Pas vraiment, question attentats par exemple, les cibles sont toujours situées en pays musulmans

  1. Les attentats : environ 30 000 morts dont 1% en Europe et dans les pays occidentaux
    • Les attentats, revendiqués par l’état islamique, sont surtout situés en Afghanistan (presque un attentat tous les 3 jours), en Irak, en Syrie, en Egypte, en Somalie, en Turquie, et dans les autres pays d’Afrique. Les attentats les plus meurtriers en Europe (Barcelone, Manchester, Londres) ont fait moins de 100 morts (ce qui est déjà trop), alors que les pays les plus durement touchés concentrent 90% des morts. Les attentats islamiques visent donc principalement les pays « musulmans ».
  2. Les nationalismes :
    • L’année favorise l’absence de compassion : oui, mais je ne vois pas bien ce qu’il y a de particulier. D.T aux USA, E en Turquie, P au Kremlin, Viktor Orban en Hongrie, ne sont qu’une partie du problème. Les nationalismes en sont la cause et la montée de ceux-ci est bien révélatrice du besoin de « se caler sur son propre intérêt ». J’ai relevé qu’un penseur inconnu du grand public (Kolakowski)que j’ai lu il y a 20 ans, avait déjà perçu des liens entre démocratie et nationalisme. En effet, ce n’est pas toujours dans les pays non démocratiques que se développent les nationalismes, et, par exemple, l’éclatement de l’empire soviétique résultait bien d’une montée simultanée des nationalismes et des aspirations démocratiques. De même, aux USA, le souverainisme est venu par la démocratie et non contre elle.   (Dans un texte écrit en anglais en 1990, Leszek Kolakowski mettait en garde contre le danger, qu’il voyait poindre, d’un « nationalisme malin » - au sens médical, de « cellules malignes ». Car, comme on sait la nation a deux sens – l’un désigne une collectivité politique, unie par un lien civique. Mais l’autre renvoie à un tribalisme ethnique, à tendance exclusiviste).

Les bonnes nouvelles pêle-mêle

3.1- Thomas Pesquet est beau,  est revenu sur terre,  notre star astronaute, a fait rêver le monde entier ;

3.2- Une française, Iris Mittenaere a été élue Miss Univers 2017 ;

3.3- Paris a enfin obtenu les JO ; et la coupe du monde de rugby ;

3.4- Nos handballeurs et nos handballeuses sont devenu.e.s championn (ne) s du monde ;

3.5- Les femmes saoudiennes vont pouvoir conduire des voitures en juin 2018 ;

3.6- Un vaccin contre la fièvre EBOLA est en vue.

3.7- Je suis en bonne santé! mes proches aussi!

3.8- Cela fait un an que j'écris dans ce blog, c'est très addictif!

 

Les décès dont je me souviens :

François et Jacques Chérèque, le fils et le père sont morts la même année, de même qu’Edmond Maire.

Penseurs, écrivains, politiques : Françoise Héritier, Simone Weil, Helmut Khol, Jean D’Ormesson, Gonzague Saint Bris.

Acteurs : Mireille Darc, Jean Rochefort, Danielle Darrieux, Jeanne Moreau, Victor Lanoux, Robert Hirsch.

Les milliardaires : Liliane Bettencourt, Pierre Bergé, Johnny Halliday et Hugh Heffner.

Les naissances

Un bébé panda est né au zoo de la Palmyre !

 

 

 

Les horreurs et les guerres

Les causes des guerres restent souvent la cupidité, la volonté de pouvoir, la folie des hommes.

 « Il me demanda alors quels étaient les causes et les motifs les plus ordinaires de nos querelles et de ce que j’appelais la guerre. Je répondis que ces causes étaient innombrables et que je lui en dirais seulement les principales. « Souvent, lui dis-je, c’est l’ambition de certains princes qui ne croient jamais posséder assez de terre ni gouverner assez de peuples. Quelquefois, c’est la politique des ministres, qui veulent donner de l’occupation aux sujets mécontents. Ç’a été quelquefois le partage des esprits dans le choix des opinions. L’un croit que siffler est une bonne action, l’autre que c’est un crime ; l’un dit qu’il faut porter des habits blancs, l’autre qu’il faut s’habiller de noir, de rouge, de gris ; l’un dit qu’il faut porter un petit chapeau retroussé, l’autre dit qu’il en faut porter un grand dont les bords tombent sur les oreilles, etc. » Jonathan Swift Voyages de Gulliver 1726

Une des causes visibles de la folie meurtrière est certainement à rechercher dans le comportement pervers des maîtres de ce monde, les uns et les autres jouant avec des bombes, avec des ambassades, avec les sous-marins, les avions de guerre, avec nous, pauvres pions d’un jeu qui nous échappe.

Mais l’avenir est plus riant qu’il n’y parait :

L’année dernière j’ai parlé (Ce dont on ne parle pas, ce qu’on n’entend pas) des conflits oubliés. Comme Steven Pinker l’a écrit, il vaut mieux vivre en 2017 que n’importe où avant. La violence ne fait que régresser de par le monde, le nombre des homicides dans nos sociétés ne cesse de diminuer depuis de nombreux siècles. Les pratiques les plus violentes - les sacrifices humains, l’esclavage, l’inquisition, la torture dans les procédures judiciaires, la peine de mort - ont été abolies dans la plupart des pays de la planète. Enfin, les guerres entre nations sont devenues de plus en plus rares au fil du temps, tout comme les guerres civiles.

Pinker explique que la féminisation du monde (non pas la féminisation des mâles, ce n’est pas l’histoire des poissons aux hormones ! ) est un des facteurs qui explique la relative douceur de nos mœurs actuelles. Par féminisation, il entend la sortie progressive des femmes de la servitude, leur entrée généralisée dans le monde du travail, et le fait que la polygamie soit en recul (les mâles laissent ainsi plus de femelles libres à leurs congénères, ce qui diminue la violence masculine des mâles qui auraient pu être évincés). Bien entendu, les progrès de la médecine, les évolutions techniques et technologiques ont également leur part dans les progrès du respect de la vie humaine. Mais son idée me parait assez judicieuse, quoique je ne crois pas à la « tendresse » (dans l’absolu) des femmes.

 

C'est marrant, j'ai complètement omis une élection qui nous a tous beaucoup (trop) occupés en 2017!

 

Notre part d'ange (bilan 2017 et essai Steven Pinker)

Publié dans Litterature, Humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article