Les mystères de l'oeuf (suite et fin)

Publié le par CERISETTE

oui, c'est bien des oeufs suisses!

oui, c'est bien des oeufs suisses!

Je crois que j’ai trouvé quelques clefs du mystère des œufs.

1- Le Fipronil

En fait c’est pas trop les œufs qui sont contaminés – enfin si mais tout le monde s’en fiche, enfin non, pas nous…-mais c’est le FIPRONIL qui était frelaté.

Les poules ne vont pas bien avec Fipronil ou sans puisqu’elles ont des poux.

On mange des poules au Fipronil depuis bien longtemps. Et je pense dans l’indifférence totale de ceux qui nous vendent œufs et poules.

« La société belge Chickfriend, l’ami du poulet, y a introduit du fipronil roumain pour traiter les poules bataves. Émoi aux Pays-Bas, premier fournisseur des omelettes allemandes. »

Mais le Fipronil frelaté, ça c’est du sérieux ! J’ai bien souligné que le Fipronil « originel » venait de la chimie allemande. Celui-là serait du Fipronil contrefait …par des roumains en plus, qui sont toujours à l’origine de trucs bizarres (je rappelle en riant le cheval dans la bolognaise).

Ceci étant frelaté ou pas, le Fipronil fait mourir les abeilles...mais je parie bien que la chimie s'en fiche!

2- Les poules

 

Aux Pays-Bas, les éleveurs ont déjà supprimé les millions de poules qui coûtent de la nourriture et ne rapportent plus d’œufs. Les défenseurs des animaux s’étranglent…

Oui mais c’est bon pour la production française d’œufs et de poules.

En effet, qu’est-ce que je lis dans le courrier breton de février 2017 ?

« L'inquiétude des producteurs d'œufs bretons grandit. Les œufs en batterie n'ont plus la cote auprès des consommateurs. La grande distribution envisage de ne plus les commercialiser d'ici 2025. La filière qui a beaucoup investi pour mettre aux normes les cages est aujourd'hui désemparée.

Les éleveurs se sont endettés pour une mise aux normes européennes "bien-être animal" en 2012. Réinvestir pour changer son mode de production, des cages au plein air, c'est pourtant ce que propose la filière avicole pour une partie des éleveurs. Elle demande 100 millions d'euros d'aide à la grande distribution pour faciliter cette reconversion. »

Donc le massacre des poules aura bien lieu!

  1. Les œufs

La France pousse des cris d’orfraie (ou de poule si on veut, je pense que l'orfraie est une sorte de volatile ), en clamant n’avoir pas été au courant, alors que beaucoup d’éleveurs doivent réduire leur production.  C’est donc que la filière doit se restructurer.

Et bien voilà :

En 2015, 44% du cheptel UE était élevé en alternatifs, c’est-à-dire soit plein-air, au sol ou biologique. A noter que si en France la part de l’alternatif représente 32%, elle est de 89% en Allemagne, 84% aux Pays-Bas, 35% en Italie et seulement 7% en Espagne.

 

Evidemment que c'est bien de supprimer les oeufs des autres! Elémentaire mon cher Watson !

Cette histoire d’œufs ne vas pas m’empoisonner plus longtemps…..je mets fin à mon enquête. Sans COCORICO. 

Les mystères de l'oeuf (suite et fin)
Les mystères de l'oeuf (suite et fin)

Publié dans Humeurs, santé

Commenter cet article