La la land (Damien Chazelle)

Publié le par CERISETTE

La la land (Damien Chazelle)

Malgré tous les Oscars (vrais ou pas), les Golden Globes, la beauté de la bande originale ou celle d’Emma Stone, malgré les défis du genre, malgré le jazz, la luminosité de la prise de vue, malgré le fait que Damien Chazelle soit à demi français, oui malgré tout cela ….je n’ai pas aimé LA LA LAND.

C’est grave, docteur ?

Je pense que pour apprécier ce film, il faudrait aimer la comédie musicale (je m’y ennuie), il faut raffoler du jazz (ou au moins comprendre quelque chose à cette musique -dont j’ignore presque tout et qui me fiche le cafard) , il faudrait s’émerveiller devant les claquettes (c’est une performance mais au cinéma c’est pas vraiment spectaculaire), il faudrait s’extasier sur le panorama de LA (bof, une ville tout illuminée la nuit), il faudrait avoir la nostalgie du cinéma des années 1920, et des spectacles des années 1960 (peut être que je peux l’avoir mais ce n’est pas prédominant).

Et Il faut surtout se passer d’une intrigue, de la psychologie des personnages, de la profondeur d’une véritable histoire : le scénario est squelettique, et il ne tient pas debout de toutes façons, les mièvreries sont légion, on cède à tous les clichés, et c’est un film hors sol. Ce qui fait que j’ai baillé en attendant impatiemment la fin.

Je ne serais donc pas comme tout le monde ?

La la land (Damien Chazelle)La la land (Damien Chazelle)

Publié dans Humeurs, cinéma

Commenter cet article

Claire-Marie 06/03/2017 17:36

Voilà une critique sans concession mais d'une honnêteté qu'il faut souligner, à contre courant de ce qui est "vendu" dans les média... un acte de courage que vous partagez. Non, cerisette, ce n'est pas une tare de n'être ni fan de jazz, ni fan de comédie musicale... heureusement !!!