Les grands musées de VIENNE

Publié par CERISETTE

Un incontournable de Vienne, c’est la Hofburg, la seconde résidence de l’empereur et le musée Sissi (si, si ! j’aime toujours bien les étoiles en diamant qu’elle disposait dans ses cheveux, les portraits de 2 mètres d’elle avec les robes de princesse, la fin tragique) (une sorte de lime à ongle lui a percé le cœur qu’elle devait avoir très près des côtes !), et tout le tralala de lieux communs autour de la cour impériale. C’est romantique parce que c’était la fin d’une époque, et ça a le goût du dernier verre !

Bon, ce n’est pas génial quand on a déjà vu Schoenbrunn, mais il faut voir les collections d’argenterie et le dédale des salles d’apparat.

A voir par contre absolument : le magnifique KunstHistorischesMuseum (KHM), et ses salles consacrées aux peintres italiens (Véronèse, le Tintoret), flamands (Rubens), avec une mention particulière pour la douzaine de chefs-d’œuvre de Pieter Bruegel l’Ancien.

Voilà Suzanne et les vieillards version Le Tintoret à Vienne

Et cette version, c’est celle du Louvre et de Véronèse

L’histoire vient de La Bible (le Livre de Daniel) et Suzanne est en proie au voyeurisme de deux vieillards alors qu’elle va aux bains. Elle les chasse et pour se venger, voilà que les deux vieux l’accusent d’adultère pour la faire condamner à mort (les mœurs n’étaient pas tendres en ce temps-là !). Heureusement elle est sauvée par le prophète Daniel.

Dans la version Le Tintoret, on les voit penchés dans tous les sens, voyeurs insistants, intrusifs, face à la belle et bonne Suzanne qui ne les repère pas.

Dans la version Véronèse, les vieillards la pelotent carrément, et elle cherche à éviter qu’ils ne la malmènent…

Autre tableau que j’adore : C’est Danaé et la pluie d’or de Titien. Il en existe plusieurs versions du même peintre mais c’est celle de Vienne que je préfère.

Voilà l’histoire : Danaé est fille du roi d’Argos. Son père ayant été averti par un oracle qu’il serait un jour tué par l’enfant de sa fille, il enferme Danaé dans une tour pour que nul ne puisse l’approcher. Mais Zeus, amoureux, se change en pluie d’or et traverse sous cette forme le toit de sa prison pour s’unir à elle. De cette rencontre divine, Danaé met au monde Persée. Lorsque le roi d’Argos apprend cette naissance, il enferme Danaé et l’enfant dans un coffre qu’il jette à la mer. On devine que l’oracle se réalisera par la suite, Persée, (le vainqueur de la Méduse) étant amené à tuer accidentellement le roi d’Argos.

Ce qui est intéressant dans ce mythe, c’est la figure de la prostituée, en l’occurrence Danaé. Il y a toujours une servante qui se charge de ramasser l’or et dans cette représentation Danaé ne semble pas vraiment intéressée, elle se laisse faire docilement.

A comparer avec celle-ci, d’Artemisia Gentileschi, au Musée  de Saint Louis  (USA) plus voluptueuse :

 

 

Et nous avons vu les Brueghel l’Ancien, les plus connus, la Tour de Babel et la Danse par exemple :

Les grands musées de VIENNE
Les grands musées de VIENNE

A SUIVRE ...  EISENSCHTADT

Publié dans Voyages