HALLSTATT ET LES CHINOIS

Publié par CERISETTE

HALLSTATT ET LES CHINOIS
  • Détails pratiques : La fréquentation est telle qu’il faut d’abord contourner le site par un long tunnel routier, puis laisser la voiture dans un parking payant, avant de pouvoir rentrer à pied dans le village.
  • Si c’est impossible de marcher ou l’été quand il y a foule, je me demande comment faire ?

Le village de Hallstatt est l’un des plus beaux villages du Monde, ce qui n’a pas échappé à un entrepreneur chinois qui est venu en 2012 en « prendre toutes les mesures » pour le reproduire « à l’identique » dans un parc de loisirs de la province du Guangdong (sous un climat subtropical !).

C’est à Hallstatt que l’on a découvert des centaines de sépultures et des collections d’objets remontant au premier « âge de fer » (vers 700/600 av JC), qui a ainsi reçu ce nom de Hallstatt ou de « hallstattien ». Il s’agissait aussi d’une région où l’on exploitait depuis longtemps les mines de sel. Elle avait donc beaucoup d’atout pour accueillir les humains d’alors. Les maisons, ou plutôt les chalets du village, qui semblent s’agripper les uns aux autres sur les flancs de la montagne, composent effectivement un décor très séduisant, original et varié.

Les touristes chinois, que je pensais satisfaits de leur copie (comme j’ai entendu des américains me dire que ce n’était pas la peine de venir voir la Tour Eiffel parce qu’ils l’avaient déjà vue à Las Vegas, je pensais naïvement qu’il en allait de même pour les touristes chinois mais non ! ils voulaient voir le vrai Hallstatt) étaient venus nombreux avec d’immenses autocars, en cette froide après-midi.

Mais c’est vraiment un village si joli, au bord d’un lac, qu’on croirait entrer dans une carte postale !

HALLSTATT ET LES CHINOIS
HALLSTATT ET LES CHINOIS

Publié dans Voyages