Hakan Gunday : Topaz (Galaad)

Publié le par CERISETTE

L'auteur est un écrivain archi doué de la nouvelle génération turque, (né en 1976) qui a fait des études en Belgique et parle donc bien la langue de...Maeterlinck.
Je recommande la lecture de TOPAZ à tous ceux qui visitent les centres commerciaux de luxe quand ils font du tourisme de plage ou de détente, les autres s'amuseront aussi. C'est l'histoire d'un petit monde de vendeurs dans un centre immense où l'on ne vend que des pierres précieuses près d'ANTALYA.
Le bon vendeur surfe sur vos préjugés et utilise sa sensibilité à fournir à l'acheteur exactement ce qu'il désire. Si, comme le dit Hakan, "vous pensez qu'il y a des chameaux en Turquie, nous sommes prêts à en importer pour vous faire plaisir et surtout pour que jamais vous ne soyez déçus". Attention à tous ceux qui viennent chez vous pour vous vendre quelque chose, demandez vous toujours, au delà du prix, ce que vous achetez avec la marchandise: le mépris, la haine, la liberté, l'innocence?
Par exemple, si on vous vend les valeurs d'un pays matérialisées par un objet (ou une statue...), sachez bien distinguer avec votre achat, la part des stéréotypes et donc la part d'abandon de vos responsabilités (de votre propre discernement) que vous allez payer.
Attention également à ne pas s'endormir sur des idées conservées dans du formol, genre "liberté/égalité/fraternité" à un moment où précisément aucun de ces valeurs n'est mise en œuvre notamment dans la crise des migrants (nous vendons des armes à des pays et ensuite les habitants de ces pays ne veulent plus y vivre!) . On n'offrirait même pas une crèche à Jésus....
Toute la vente est illusion, et tout le récit, vraiment hilarant, tourne autour des mirages et de la manipulation. Rien n'est tout noir, rien n'est tout blanc....
Il parait que VENTE et SATAN sont des mots semblables en turc.
Quelques citations: "C'est soit la vente, soit la pente", "La pensée est le seul organe de l'homme qui soit immortel", "S'il y a une frontière, alors quelqu'un gagne de l'argent dessus".
Je n'ai pas raconté l'histoire du livre mais j'ai apporté quelques commentaires.

Publié dans Litterature

Commenter cet article

Richard 17/11/2016 15:53

Je pense que la trame de ce roman serait aisément transposable au Maroc où l'on trouve également quelques "malls" de luxe ..

CERISETTE 17/11/2016 18:49

ma réponse a mis du temps car j'autorise ou non les commentaires, mais je pense que tu as tout à fait raison et je te recommande chaudement la lecture de ce livre très drôle