Caché dans la maison des fous

Publié le par CERISETTE

Je viens de lire de Didier Daenincks, "Caché dans la maison des fous" Ed Bruno Doucey
Voilà un petit livre qui nous fait beaucoup de bien. L'histoire est vraie et doit être rappelée. Saint Alban dans la Lozère, le plateau du Gévaudan. François Tosquelles (à prononcer avec un y, il était catalan, chassé par Franco), et Lucien Bonnafé. Alors que 40 000 malades mentaux sont morts de faim entre 1940 et 1944, eux s'engagent à nourrir les fous, à leur faire faire des travaux de jardinage, de couture...et ils survivent alors que l'hiver est polaire là bas. Mais en plus ces psychiatres accueillent dans l'asile des résistants, des juifs, des communistes, les sauvant également. Eluard, Tzara, Canguilhem, Denise Glaser y ont séjourné.
En ces périodes où on se prend à douter, il est bon de se souvenir que la France c'est aussi ça: la folie a une valeur humaine, sans quoi c'est l'homme lui même qui disparait. Il y a eu des personnes qui ont agi, là où elles étaient, où on ne pensait pas les trouver...
"Ils ignoraient que la beauté de l'homme est plus grande que l'homme
Ils vivaient pour penser ils pensaient pour se taire"...
"J'écris dans ce pays où l'on parque les hommes
Dans l'ordure et la soif, le silence et la faim"
....quelques vers d'Eluard...

Publié dans Litterature

Commenter cet article